Burger McDonald's vieux d'un mois

Comme les tours d’adieu des Rolling Stones ou le McRib, ils semblent revenir tous les deux ou trois ans. Je parle de ces photographies – prêtes à être republiées sur instagram – de burgers de McDonald’s, qui ne semblent jamais pourrir. Tout a commencé en 2008, lorsque Karen Hanrahan a partagé la photo d’un hamburger McDonald’s qu’elle avait acheté en 1996 sur son blog, Best of Mother Earth. En 2008, elle a pris cette photo et le burger de 12 ans semblait presque identique à un burger frais de McDonald’s. Elle a ensuite expliqué que la raison pour laquelle le hamburger n’avait pas pourri était parce qu’il n’avait « absolument aucune nutrition » et était un « aliment chimique ».

Depuis, l’expérience a été répétée à plusieurs reprises, avec les photographies consciencieusement mises en ligne, le plus récemment sous la forme d’un Happy Meal âgé de six ans sur Facebook. Chaque fois, ces photos sont partagées et repartagées et nous aident tous à faire de meilleurs choix alimentaires. Fakenews : nous continuons tous à courir chez McDonald’s pour nous engraisser et pourrir la santé.



Ou le font-ils?

Un « vrai » hamburger devrait moisir, se faire manger par des insectes, ou autrement se décomposer, non?

Pas si vite. La science nécessite des expérimentations bien planifiées, avec de multiples points de données et des variables contrôlées, pour obtenir la vérité sur ce qui se passe réellement. Quand j’ai commencé à voir ces publications en 2010, il n’existait aucune expérience contrôlée de ce type. Je me suis donc efforcé d’y remédier en soumettant mon appartement à plusieurs mois de hamburgers à différents stades de décomposition (ou non) afin d’obtenir quelques réponses. Vous pouvez lire les détails de la manière dont j’ai organisé les expériences et les conclusions que j’en ai tirées.

Longue histoire courte: les hamburgers McDonald’s ne pourrissent pas car ils se dessèchent, c’est tout. Si vous pensez qu’un hamburger McDonald’s qui ne pourrit pas est étrange, vous devez ranger dans la même catégorie les craquelins au sel, le charqui, les croûtons, les haricots secs ou à peu près tout aliment riche en nutriments et stable à la conservation dans votre garde-manger.

La raison pour laquelle un hamburger McDonald’s ne pourrit pas n’a rien à voir avec des produits chimiques, un manque de nutrition ou autre chose dont vous devriez avoir peur. Tout se résume à l’activité de l’eau.

Vous voyez, un hamburger McDonald’s est petit et mince, ce qui lui confère un rapport surface / volume très élevé. Il est bien cuit sur une plaque très chaude. Ces facteurs contribuent à la perte d’humidité rapide, résultant à un hamburger qui sèche bien avant de pouvoir commencer à pourrir. De plus, les hamburgers sont cuits dans un environnement sans danger pour les aliments à une température très élevée qui tue toutes les bactéries, et sont donc relativement exempts de tout agent de décomposition.

Au cours de mes expériences, j’ai cuisiné des hamburgers faits maison de forme et de taille identiques, ce qui a montré que ce phénomène n’était pas propre aux hamburgers de McDonald’s. Tout burger de même taille et de même forme se dessèche et refuse de pourrir de la même manière.

Les gros hamburgers de McDonald’s, comme Big mac (que vous pouvez réaliser vous même avec de meilleurs ingrédients), commenceront à moisir avant de se dessécher complètement. De même, si vous stockez un hamburger McDonald’s dans un environnement où l’humidité est conservée (dans un sac à fermeture à glissière, par exemple), il moisira, comme ‘un hamburger fait maison.

Depuis que j’ai effectué cette expérience à la maison, j’ai par la suite parlé à des chercheurs qui ont recréé les tests dans un véritable laboratoire d’analyse des aliments avec des équipements et des contrôles de qualité laboratoire. Les résultats étaient exactement les mêmes.

Maintenant, je ne suis pas un défenseur de McDonald’s et il y a de nombreuses raisons pour ne pas y manger trop souvent, mais, comme je l’ai déjà dit, la lecture de cette article ne vous fera surement pas changer d’avis.

Ainsi, la prochaine fois que vous verrez l’une de ces photos de hamburgers qui ne pourrissent pas, réfléchissez-y à deux fois avant de passer au drive-in, mais réfléchissez-y trois fois avant d’appuyer sur le bouton « Partager ».

1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*